# CENTRAFRICA-NEWS. TV/ GEOPOLITIQUE : APRES LA CENTRAFRIQUE, LA RUSSIE SE DEPLOYE EN AFRIQUE CENTRALE

0
131

Avec le Quotiden Géopolitique de Luc Michel
et PRESS TV (Iran)/ 2021 06 14

Depuis quelques années, la Russie a entamé son retour en Afrique au grand dam des USA et des français qui y voient là un nouveau rival. Après l’implantation bien remarquée des chinois et avant les iraniens, c’est au tour des russes de faire véritablement leur retour depuis la guerre froide. Moins riche que les chinois, les russes ont choisi la porte des coopérations militaires dans des pays où, l’expérience dite française n’a pas permis de résoudre les nombreux problèmes de sécurité.

Il y a peu de temps, nous vous informions d’un accord entre le Togo et la Russie. Du côté du Mali, les populations appellent de plus en plus à une coopération militaire avec la Russie jugée plus efficace que les français. Mais ce n’est visiblement pas tout. D’après des informations relayées par des sites officiels russes, Moscou a également une entente avec le Congo de Sassou Nguesso. Les premiers contacts ont eu lieu lors du premier sommet Russie – Afrique qui a eu lieu à Sotchi fin 2019.

CONGO – GABON – GUINEE EQUATORIALE AVEC LA RUSSIE ET L’IRAN : L’ALLIANCE QUI CHOQUE !

De plus en plus de pays africains mettent des bâtons dans les roues dans la politique de monopole des eaux surtout autour de l’Afrique. De son côté, les dirigeants africains peuvent compter sur un pays qui ne se mêle pas de la politique intérieure et ne leur donne aucun ordre.

L’information a été confirmée par l’agence russe Interfax qui précise : « Selon le document, la Russie et le Congo échangeront des informations sur les questions de défense, développeront des relations dans le domaine de l’entraînement conjoint des troupes, échangeront des expériences dans le domaine du maintien de la paix et interagiront dans les activités de lutte contre le terrorisme et la piraterie ». En outre, « cet accord donne également la possibilité aux forces russes d’envoyer des navires ainsi que des avions au Congo », qui partage, par ailleurs, une frontière avec la Centrafrique.

LA RUSSIE ET L’IRAN DANS LE GOLDE GUINEE

Les navires russes pourraient donc disposer de facilités à Pointe-Noire, Brazzaville et Mossaka, qui accueillent les trois bases de la marine congolaise, principalement équipées de patrouilleurs livrés par la Chine. Quant aux bases aériennes, le Congo en compte deux : l’une à Brazzaville, l’autre à Pointe-Noire. C’est une avancée majeure au niveau naval, mais également aérien.

La Guinée équatoriale avait auparavant, déjà donné l’accès de ses ports aux navires militaires russes, afin de briser le monopole de la région tant recherché par Washington et ses alliés. Le Congo emboîte maintenant le pas à Malabo.

Mais outre la Russie, l’Iran montre également sa présence navale dans les eaux. En effet, il y a quelques jours, une flotte navale iranienne a quitté l’Iran pour l’océan Atlantique pour la première fois en vertu du droit maritime international sans amarrer dans les ports d’autres pays, en longeant la côte en Afrique de l’Est, en passant par les eaux territoriales malgaches (avec qui un accord militaire naval a été signé entre le gouvernement malgache et Téhéran) pour se rendre par le golfe de Guinée et atteindre sa destination dans l’océan Atlantique.

Ce qui a largement montré que l’axe occidental n’a pas réussi à obtenir le monopole des eaux, aussi bien dans l’océan Indien que dans le golfe de Guinée. Il est également important de rappeler que plusieurs pays africains ont rejoint le CORRIDOR ANTI-SANCTION MIS EN PLACE ENTRE L’IRAN ET LE VENEZUELA. D’ailleurs, l’un de ces pays est le Gabon, pays qui se trouve entre la Guinée équatoriale et le Congo.

L’autre le Sénégal.
L’AXE DAKAR-TEHERAN-CARACAS soutient la participation du Sénégal à 3 grandes opérations anti-occidentales avec l’Iran, le Vénézuela et la Russie :
– Le corridor anti-sanctions Téhéran-Caracas, destiné à contourner les sanctions des USA et de l’UE.
– La participation au Cartel des pays producteurs de Gaz (Russie, Iran, Algérie, Guinée Equatoriale), dite « OPEP du Gaz.
– Le pétrole sénégalais donné au russe Lukoil.

Libreville a déjà entamé son processus de couper le cordon avec la France et se tourne également petit à petit vers la Russie. Pour rappel, recevant son homologue gabonais, le 27 mai à Moscou, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, a affiché l’ambition de son pays de ravitailler le Gabon en produits militaires afin de renforcer les capacités de défense de celui-ci. Une annonce fortement appréciée par le ministre des Affaires étrangères gabonais, qui s’attendait à ce que les livraisons d’armes au Gabon par la Russie se poursuivent. « Nous avons déjà reçu des produits militaires de la Russie et de nouvelles livraisons sont attendues à l’avenir, a déclaré Pacôme Moubelet Boubeya. À cette occasion, le chef de la diplomatie gabonaise a relevé que son pays reçoit également une assistance de la Russie en matière de formation des forces de défense. Reste à attendre maintenant un accord militaire maritime qui fera entrer le Gabon dans le bloc qui pousse l’axe occidental à ne pas envahir le golfe de Guinée.

Les alliances se forment de plus en plus entre les pays de la côte du golfe de Guinée pour former un bloc comme en Afrique de l’Est contre la nouvelle colonisation de l’Afrique.

___________________

# CENTRAFICA-NEWS-TV
Webtv http://centrafrica-news.tv/
Vimeo https://vimeo.com/centrafricanewstv
Page officielle https://www.facebook.com/CentrafricaNewstv
Groupe officiel
https://www.facebook.com/president.touadera.fanclub/
WhatsApp groupe Centrefrica-News-TV https://chat.whatsapp.com/Ctkv9CXaLx4EOpATbReY0i

CNT - 204 après la rca (2021 06 14) (1) CNT - 204 après la rca (2021 06 14) (2) CNT - 204 après la rca (2021 06 14) (3)

PAS DE COMMANTAIRES