# WEBTV-TCHAD/ IDRISS DEBY ITNO : VICTOIRE AU 1ER TOUR !

0
657

Une élection, dans la marche d’un pays, représente toujours une expérience majeure. Elle donne la mesure de l’évolution du pays en démocratie : plus l’élection est ordinaire, plus mûr est le pays en démocratie.

Une réélection, pour le candidat comme pour ses sympathisants, équivaut à la fois à un quitus et un encouragement : le peuple a eu à juger une ou plusieurs fois la même personne et lui renouvelle sa confiance.

Nous venons de vivre une élection, calme et massive ; et une réélection, claire, nette et rapide : au premier tour, parmi 14 candidats. Le Tchad, Idriss Deby Itno et son alliance de 109 partis politiques sortent grandis de cet exercice.

Alors que les aigris et les pessimistes prévoient le pire, les Tchadiens savourent pendant vingt jours leur liberté et leur démocratie. La campagne se déroule sans incident majeur. Les opposants organisent des meetings à travers le pays, sans être inquiétés. Les cortèges, bruyants et nombreux, arrivent à se croiser, mais sans s’entrechoquer. Les candidats et leurs représentants monopolisent les radios et les télévisions publiques et privées, avec les seuls journalistes et le HCC pour arbitres. Heureusement, ils n’ont pas de programme ; ils croient dur comme fer en une supposée lassitude du peuple envers le président en exercice.

Bien au contraire, Idriss Deby Itno surfe sur son bilan (indéniable) et en propose un prolongement : « je fais ce que je dis et je dis ce que je fais », déclare-t-il lors d’un de ses meetings. Ses partisans mettent également en avant ses réalisations et se disent fiers de ses « 26 ans qui ont transformé le Tchad ». Sur le site de sa direction de campagne, sont postés à la fois son bilan du quinquennat finissant et son programme pour le quinquennat à venir. Qui dit mieux ?

Le jour du scrutin, la masse envahit très tôt les rues et les places : jeunes, moins jeunes et surtout les femmes dictent leur avenir pour les cinq années à venir. Les Tchadiens dans leur majorité choisissent la continuité.

Ceux qui rêvent de voir la population manifester dans les rues pour demander le départ de Deby Itno sont désavoués. C’est IDI que le peuple préfère. Pour la paix. Pour son bilan. Et la démocratie fait un grand pas au Tchad. 2016, année de l’élection apaisée.

Source : https://www.voteidi.com/victoire-au-1er-tour

PAS DE COMMANTAIRES