# WEBTV-TCHAD/ 27ème SOMMET DE L’UNION AFRICAINE: SOMMET DE GRANDES DECISIONS AVEC LE LANCEMENT DU PASSEPORT PANAFRICAIN

0
860

Le 27ème sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine s’est tenu du 17 au 18 juillet 2016 à Kigali au Rwanda en présence d’une trentaine de Chefs d’Etat et de gouvernement en présence du Président en exercice de l’Union africaine IDRISS DEBY ITNO dans la grande des conférences du nouveau palais des congrès.
Dans son discours, le Chef de l’Etat rwandais Paul Kagamé, hôte du sommet  a tenu à souhaiter la bienvenue aux différentes délégations qui ont bien voulu effectuer le déplacement de la capitale rwandaise.
A kigali, la capitale verdoyante du pays des mille collines, les 37 Chefs d’Etat et de gouvernement ayant participé au sommet de l’UA dont les travaux sont axés sur les droits de l’homme avec une particularité sur les droits de la femme, les questions du genre et d’équité ont réfléchi sur la survie de l’organisation panafricaine.
Au cours des assises de Kigali, les Chefs d’Etat ont plaidé sur le droit de la gent féminine afin que les femmes puissent jouer pleinement leur rôle dans les prises de décisions pour mieux assurer le développement durable. Les Chefs d’Etat entendent relever les défis majeurs  du continent.

Dans un environnement mondial en constante évolution, le grand défi pour les Chefs d’Etat est de chercher à résoudre d’abord l’épineux problème du financement des activités de l’Union Africaine dont environ 90% des activités sont assurées par les partenaires extérieurs.
En plus des autres sujets inscrits à l’ordre du jour, le sommet s’est penché également sur les questions de paix et de sécurité notamment la situation au Soudan du Sud, en République centrafricaine, au Mali, en Somalie, au Sahel, dans le Bassin du Lac-Tchad en proie à des violences permanentes des groupes armés.
Le sommet de l’Union africaine a été marqué par plusieurs interventions et d’importantes décisions historiques. La présidente de la Commission de l’Union africaine Mme Dlamini Nkozazana Zuma a énuméré un certain nombre de défis à relever par le continent. Pour Mme Zuma, « l’Afrique est un continent riche mais ce sont ses citoyens qui sont pauvres ». Raisons pour lesquelles, elle a appelé à la vulgarisation et à la mise en œuvre rapide de l’Agenda 2063 de l’Afrique pour une vision collective et un développement durable au profit des générations futures.

Dans son discours, le Président IDRISS DEBY ITNO, Président en exercice de l’Union Africaine a souligné que les problèmes auxquels l’Afrique se trouve confrontés ne peuvent plus être appréhendés avec les méthodes du passé. D’où pour le Président IDRISS DEBY ITNO, il est grand temps de voir, la nécessité de développer de nouvelles méthodes de travail plus efficaces axées sur des résultats appropriés.
Le Président Déby qui a procédé au lancement officiel du passeport panafricain a par ailleurs exhorté les Etats membres de l’Union à honorer leurs engagements vis-à-vis des cotisations. L’adoption par les Chefs d’Etat du budget de l’institution panafricaine est aussi une décision historique dans la mesure où 90% dudit budget émanent des partenaires extérieurs. Ce qui constitue un pas considérable sur le chemin des progrès réalisés.
Bon à savoir, le sommet a décidé de la levée des sanctions imposées à la République centrafricaine qui a renoué ainsi  avec la légalité. Le Royaume du Maroc a annoncé  pour sa part, son retour lors de ce sommet, dans la grande famille institutionnelle afin de continuer avec plus d’ardeur et de conviction à assumer les responsabilités qui sont les siennes. Par cet acte historique, le Maroc compte œuvrer au sein de l’Union  africaine pour transcender, les divisions.

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO et la Première Dame HINDA DEBY ITNO ont été accueillis à leur arrivée  à l’aéroport international de Kigali  à 14h20 minutes en heure locale soit 13h20 minutes heure de N’Djamena par la ministre rwandaise des Affaires étrangères et de la coopération Mme Louise Mushikiwabo entouré du ministre tchadien des Affaires étrangères et de l’intégration africaine Moussa Faki Mahamat, de l’ambassadeur du Tchad auprès de la République Démocratique du Congo avec juridiction au Rwanda Madjihir ousmane, de l’ambassadeur du Tchad en Ethiopie et Représentant permanent du Tchad auprès de l’Union Africaine Chérif Mahamat Zène et du ministre tchadien de la Justice et des Droits de l’homme Youssouf Abba Sallah. Le Chef de l’Etat a été salué par un détachement d’honneur de l’Armée rwandaise.

PAS DE COMMANTAIRES