# RADIO.AFRIQUEMEDIA INTERNATIONAL/ LUC MICHEL DANS LE ZOOM AFIQUE DU 18 05 2023: OU VA LE SOUDAN?

0
461

Ecoutez sur
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radioafriquemedia-international-luc-michel-dans-le-zoom-afique-du-18-05-2023-ou-va-le-soudan-239045/

2023 05 18

le Soudan en ébullition :
Nous nous concentrons sur le conflit en cours au Soudan et ses implications régionales et mondiales, alors que nous craignons que certaines puissances occidentales et le régime sioniste ne soient impliqués dans la fomentation d’un chaos meurtrier dans cette nation africaine.
Les Nations Unies ont également averti que la crise humanitaire au Soudan était à « un point de rupture ». Alors, que faudra-t-il pour restaurer la stabilité au Soudan ?
Luc Michel, géopoliticien, nous donne plus d’explications et la chronologie du dossier.

LE SOUDAN TOUJOURS PLUS PROCHE DU « POINT DE RUPTURE »

Les généraux ennemis Abdel Fattah al-Burhane et Mohamed Hamdane Daglo, dit « Hemetti », ont accepté de prolonger un cessez-le-feu de trois jours, après une « médiation des États-Unis et de l’Arabie saoudite ». Mais les combats se poursuivent et la situation humanitaire se dégrade fortement, alertent l’ONU et l’OMS.

De nombreux pays ont évacué leurs ressortissants résidant au Soudan.

La trêve aura beau avoir été prolongée, les tirs, raids aériens et explosions ont continué de secouer Khartoum ce 1er mai. La capitale du Soudan, peuplée de cinq millions d’habitants, est « survolée par les avions de combat » tandis que des tirs et des explosions résonnent dans différents quartiers, ont rapporté des témoins.

Le chef de l’armée, Abdel Fattah al-Burhane, et le patron des paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR), Mohamed Hamdane Daglo, dit « Hemetti », avaient accepté de prolonger le 30 avril à minuit le cessez-le-feu de trois jours, après une « médiation des États-Unis et de l’Arabie saoudite », selon l’armée soudanaise.

Depuis le début du conflit, plusieurs trêves ont été annoncées avant d’être aussitôt violées. Selon les experts, elles signifient uniquement que les couloirs sécurisés pour les évacuations des étrangers sont maintenus et que les négociations, qui ont lieu à l’étranger, se poursuivent. Jusqu’ici, les deux généraux refusent des négociations directes.

* RADIO.AFRIQUEMEDIA INTERNATIONAL
https://www.podcastics.com/podcast/radioafriquemedia-international/
* WebTV AFRIQUE MEDIA
http://www.afriquemedia-webtv.org/

PAS DE COMMANTAIRES