# EODE-BOOKS / REVUE DE PRESSE/ DEUX LIVRES SUR LE COLONIALISME FRANCAIS EN ALGERIE

0
310

(Livres – Débats – Idées)/ 2023/

EODE-BOOKS – lire – s’informer – se former
Un service du Département EDUCATION & RESEARCH
de l’Ong EODE

* 1871. L’Algérie sous séquestre »,
de Didier Guignard,
CNRS Editions

* Un esclave entre deux empires.
Une histoire transimpériale du Maghreb »,
de M’hamed Oualdi,
Seuil,
« L’Univers historique »

Le dernier tiers du XIXe siècle est celui de la grande accélération impérialiste, où l’emprise coloniale européenne se densifie et se systématise. En Afrique du Nord, c’est la première décennie de la IIIe République, au tournant des années 1870-1880, qui voit la présence française s’enraciner de façon décisive : la dernière grande révolte algérienne est écrasée en 1871, tandis que la Tunisie passe sous une tutelle que formalise en 1881 un traité de protectorat. Cette histoire est bien connue dans ses grandes lignes, et bien balisée par des archives officielles en langue française.

REVUE DE PRESSE/
AU MAGHREB, LA TENACITE DU COLONISE : « 1871. L’ALGERIE SOUS SEQUESTRE », DE DIDIER GUIGNARD, ET « UN ESCLAVE ENTRE DEUX EMPIRES », DE M’HAMED OUALDI (LE MONDE DES LIVRES)

« C’est ce que montrent deux ouvrages denses et richement documentés, à partir de situations diamétralement opposées. D’une part, en haut de l’échelle sociale, M’hamed Oualdi raconte, dans Un esclave entre deux empires, le devenir du général Husayn, un dignitaire ottoman de Tunisie, exilé, disgracié, dessaisi d’une partie de son patrimoine.

De l’autre, le livre de Didier Guignard, 1871. L’Algérie sous séquestre, porte sur d’humbles paysans algériens de la plaine des Issers, en Kabylie, privés de leurs terres par une spoliation massive. Une double défaite, en quelque sorte, dont les historiens font cependant autre chose : une histoire de dépossession, mais aussi et surtout de ténacité, en dévoilant les stratégies employées par ces acteurs pour contrecarrer la mainmise coloniale.

Confiscation massive des terres agricoles :
En apparence, la situation algérienne est sans ambiguïté. Pour réprimer la révolte de grande ampleur qui embrase la Kabylie au printemps 1871, la France décide une confiscation massive des terres agricoles des insurgés, ou présumés tels. Près de 500 000 hectares au total changent de mains, à travers l’outil juridique très contraignant qui est alors élaboré, le séquestre – le siqis dont les récits arabes et berbères portent, très longtemps, la trace traumatique. La conquête militaire commencée en 1830 trouverait en 1871 sa ­finalisation juridique et foncière, transférant les meilleures terres aux colons d’origine européenne. »

« UN ESCLAVE ENTRE DEUX EMPIRES »,
DE M’HAMED OUALDI

M’hamed Oualdi, Un esclave entre deux empires. Une histoire transimpériale du Maghreb, Seuil, 2023.

Présentation :
Florence, fin juin 1887, un dénommé Husayn rend l’âme. C’est le point d’orgue d’une trajectoire hors du commun d’un ancien esclave, né dans le Caucase, affranchi et devenu général de l’Empire ottoman ; l’achèvement d’une vie à circuler entre les empires bordant la Méditerranée.

Tout a commencé quelques décennies plus tôt. Husayn est vendu sur un marché d’Anatolie comme esclave, avant de l’être de nouveau à Istanbul, puis à Tunis. Là, il est éduqué et promu jusqu’à atteindre le rang de dignitaire de l’Empire ottoman avant que la colonisation de la Tunisie par la France en 1881 ne le contraigne à l’exil, en Italie. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, car sa mort en Toscane provoque une série de conflits autour de sa succession qui mettent aux prises le sultan ottoman, ses vizirs, des fonctionnaires français, des juristes européens et des membres de communautés musulmanes et juives sur les deux rives de la Méditerranée.

Mobilisant des sources françaises, tunisiennes, italiennes, britanniques et ottomanes, Un esclave entre deux empires revient sur les pas de Husayn pour révéler les dimensions transimpériales de l’histoire de l’Afrique du Nord entre la seconde moitié du XIXe siècle et les années 1920. À travers ce destin singulier, ce livre montre en effet que l’histoire contemporaine du Maghreb ne saurait être lue au seul prisme de l’histoire coloniale française, mais qu’elle doit être appréhendée d’après l’histoire des sociétés maghrébines et au croisement de multiples puissances méditerranéennes.

_____________________

# EODE-BOOKS …
eode.books@yahoo.com
http://www.eode.org/category/eode-books/

EODE ORGANISATION …

# EODE-TV :
* EODE-TV sur YouTube :
https://www.youtube.com/user/EODEtv
* Page Officielle EODE-TV
https://www.facebook.com/EODE.TV/
# ЕВРАЗИЙСКИЙ СОВЕТ ЗА ДЕМОКРАТИЮ И ВЫБОРЫ (ЕСДВ)/
EURASIAN OBSERVATORY FOR DEMOCRACY & ELECTIONS
(EODE) :
http://www.eode.org/
https://www.facebook.com/EODE.org /

PAS DE COMMANTAIRES