# PCN-INFOS/ 2023 06 07/ FRANCE: REFORME DES RETRAITES TOUJOURS CONTROVERSEE

0
197

Edité par Luc MICHEL et le PCN
PCN-INFOS/ 30e Année
(fondé en 1993 par le PCN-Paris)
Avec Press TV

Pour la 14e fois consécutive depuis le début de l’année, des milliers de Français opposés à la réforme controversée des retraites ont manifesté hier mardi dans toute la France. Des grèves et des manifestations ont eu lieu dans de nombreuses villes, et le trafic aérien et ferroviaire a été fortement perturbé.

« Un total de 11 000 policiers et gendarmes étaient déployés pour assurer la sécurité des manifestations et garantir leur droit de manifester (sic) », a annoncé le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin selon le journal allemand Süddeutsche Zeitung.

Les opposants sont descendus dans la rue comme par le passé pour manifester leur colère contre le report de l’âge légal de la retraite de 62 à 64 ans. Parmi eux, certains, ayant travaillé dur toute leur vie, se disent en colère tout comme ceux qui disent se sentir épuisés d’autant plus que désormais le gouvernement va leur prendre deux ans de pension.

Beaucoup sont également toujours en colère du fait que la Première ministre, Elisabeth Borne ait adopté des réformes parlementaires sans une majorité suffisante. Ils se sentent ainsi méprisés par le gouvernement.

Cette réforme sera effective en septembre. Les deux décrets ont été publiés dimanche. Les membres du parti de Macron ont réitéré que la question de la réforme était politiquement réglée.

Laurent Berger, patron du syndicat modéré CFDT, est bien entendu contre ce procédé et déclare : « Le président se trompe s’il pense que ce dossier est clos dans l’esprit des gens. Ce n’est pas vrai. » Cependant, Berger a admis que c’était probablement le dernier jour d’une telle action. Selon lui, la course prendra fin, mais la résistance prendra d’autres formes.

Selon le ministère de l’Intérieur, 280 000 personnes ont participé aux grèves et manifestations dans différentes villes hier, un nombre moins élevé qu’au plus fort des manifestations, comme l’ont unanimement rapporté les médias français. Le syndicat CGT a parlé de plus de 900 000 manifestants.

La réforme des retraites sur le report de l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans, a été adoptée après un long bras de fer et devrait entrer en vigueur en septembre. Ce jeudi, l’opposition tentera d’inverser la tendance, avec peu de chance de succès.

BRUTALITE POLICIERE EN FRANCE: VRAI OU FAUX?

Brutalité policière en France: vrai ou faux?
Lequel doit-on croire : les rapports sur l’utilisation de LBD ou les allégations du syndicat « Alliance police »?

Emmanuel Macron et son gouvernement veulent empêcher par ces réformes un trou financier imminent dans le fonds de pension. De cette façon, la période de versement pour la pension complète augmentera plus rapidement.

L’âge de la retraite en France est actuellement fixé à 62 ans. En effet, la retraite commence plus tard : ceux qui n’ont pas suffisamment payé pour bénéficier d’une retraite à taux plein, doivent travailler plus longtemps. À 67 ans, il y a une rente non déductible quelle que soit la durée de versement.

Il y a eu des mois de grèves et de manifestations contre le plan en France, dont certaines ont été violentes. Hier, Sophie Binet, présidente du syndicat CGT, a prévenu : « S’il (Macron) décide de s’en tenir à ces réformes, plus rien ne sera comme avant. »
LES AMENDEMENTS D’ABROGATION DE LA RETRAITE A 64 ANS SONT IRRECEVABLES

La présidente de l’Assemblée nationale française, Yaël Braun-Pivet, a rejeté cev7 juin une motion parrainée par l’opposition visant à voter sur l’abrogation de la loi impopulaire sur les retraites qui a divisé la nation et déclenché des troubles sociaux dans tout le pays.

Braun-Pivet a fermement déclaré qu’elle ne permettrait pas que la motion d’annulation de la nouvelle loi soit débattue et mise aux voix jeudi, comme prévu.

« Il n’y aura pas de revirement de la réforme des retraites. Je déclarerai que les amendements proposés ne sont pas valables », a-t-elle déclaré lors d’un entretien télévisé.

Le projet de loi très controversé visant à relever l’âge de la retraite de 62 à 64 ans a déclenché de nombreux rassemblements de protestation violents et des grèves à travers la France au cours des derniers mois.

Ce 6 juin, des milliers de manifestants sont donc à nouveau descendus dans la rue, à travers la France, pour protester contre la réforme des retraites. Ces manifestations ont dégénéré en heurts dans certaines régions.

En mars dernier, la Première ministre française Elisabeth Borne a fait adopter le projet de loi à l’Assemblée nationale sans vote, utilisant une mesure constitutionnelle spéciale uniquement pour exaspérer davantage l’opposition, qui a accusé le gouvernement d’ignorer les droits des parlementaires.

Malgré les rassemblements déchaînés contre le projet de loi, le président français Emmanuel Macron l’a finalement promulgué le 16 avril.

Bien que la motion parrainée par l’opposition pour abroger la loi sur les retraites ait peu de chances de réussir puisque le Sénat s’oppose à l’annulation, un vote majoritaire en faveur de l’abrogation à la chambre basse marquera un embarras majeur pour Macron.

Le gouvernement de Macron affirme que sans la nouvelle loi, le système de retraite enregistrerait un déficit annuel de 13,5 milliards d’euros (14,44 milliards de dollars) d’ici 2030.

Le développement est intervenu après que plus de 280 000 personnes sont descendues dans les rues à travers le pays européen pour la 14e fois cette année.

LE «CARNAVAL POPULAIRE» CONTRE MACRON ET SA POLICE

Plus de 50 organisations ont appelé à « un carnaval populaire » à Lyon pour dénoncer la politique du gouvernement français.
Des membres du syndicat d’extrême gauche CGT ont brièvement occupé le siège des Jeux Olympiques d’été 2024 à Paris.

Les syndicats espéraient, en vain, que le rassemblement de masse exercerait une pression supplémentaire sur les législateurs, les incitant à reconsidérer la loi sur la réforme des retraites et à organiser un nouveau vote à ce sujet.

Parti Communautaire Néoeurasien, PCN,
Neoeurasian Communitarian Party, PCN-NCP,
Неоевразийская Общественная Партия, PCN- НОП,
Neo Avrasyali Komunotarist Partisi, PCN-NAKP,
Partidul Coeunitar Neoeurasian, PCN …

* Page officielle PCN-Courant léniniste
https://www.facebook.com/pcn.courant.leniniste.europeen/
* Page officielle PCN-NCP
https://www.facebook.com/PCN.NCP.org/
* Groupe officiel du PCN-НОП
La Cause des Peuples – The Peoples’ Cause – PCN-NCP-НОП
https://www.facebook.com/groups/LCDP.TPC.PCN.NCP/

PAS DE COMMANTAIRES