# RADIO.KAMERUN#1/ LUC MICHEL (EODE-BRUXELLES) : LA DESENOCCIDENTALISATON DU MONDE ET DE L’AFRIQUE (DEBAT DU 29 05 2023 SUR PRESS TV)

0
291

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiokamerun1-luc-michel-eode-bruxelles-la-desenoccidentalisaton-du-monde-debat-du-29-05-2023-sur-press-tv-240967/

2023 06 02

Débat du 29 05 2023 sur Press TV (Téhéran) :

« Depuis que la France s’est retirée du Mali, surtout que l’armée nationale du pays s’est ressaisie aux côtés des Russes, et qu’elle est de plus en plus indépendante et puissante, la panique se fait totalement sentir dans le camp occidental.

Moscou a annoncé récemment qu’elle continuera à soutenir le Mali dans sa lutte contre le terrorisme et contribuera encore à améliorer l’efficacité de l’armée.

De plus, ce sentiment anti-occupation et souverainisme est tellement forte au Mali, que les missions occidentales au Mali ne sont plus à l’abri de la colère des citoyens.

Paris n’a pas le choix, et c’est précisément les Africains qui ne lui laissent plus le choix. Les peuples malien et sahélien ont fait leur choix, et leur décision est irrémédiable. Les Occidentaux doivent quitter le Mali et le continent au plus vite.

En effet, le prochain sommet Russie-Afrique sera organisé à Saint-Pétersbourg prévu du 26 au 29 juillet 2023. Moscou a envoyé des invitations à tous les pays du continent, ne fermant la porte à personne, au contraire des États-Unis qui se montrent souvent plus sélectifs pour leur traditionnel sommet États-Unis-Afrique. Des dizaines de pays ont d’ores et déjà déclaré qu’ils se rendraient au sommet Russie-Afrique, A noté en mai auprès du média Russe Sputnik, l’ambassadeur russe Oleg Ozerov.

« Les confirmations continuent de se fait actuellement. Et du continent africain se sont plaints de pressions occidentales tentant de les dissuader de participer au prochain sommet Russie-Afrique » a déclaré Nikolaï Patrouchev, secrétaire du Conseil de sécurité de Russie. De plus, le continent se tourne vers Moscou pour se protéger des révolutions de couleurs. »

Jean-Maxime Corneille, analyste politique français, et Luc Michel, géopoliticien, s’expriment sur le sujet.

On notera le clash entre les deux panéliste :
Luc Michel est engagé dans le néopanafricanisme depuis qu’il a rejoint le colonel Kadhafi en 1985.
« Arrogant comme un français en afrique » (dixit Antoine Glaser), Cornelle défend la France en Afrique et pense qu’elle by jouera encore un rôle dans le futur …

* RADIO.KAMERUN#1
https://www.podcastics.com/podcast/radiokamerun1/
* KAMERUN#1-TV
https://vk.com/kameruntv1

PAS DE COMMANTAIRES