# PANAFRICOM-NEWS/ CORONAVIRUS : PLUSIEURS GOUVERNEMENTS AFRICAINS BRANDISSENT L’ARME JUDICIAIRE CONTRE LES FAKE NEWS

0
28
BERLIN, GERMANY - MAY 02: A stand hostess attaches a photo to a wall themed against Fake News at the annual re:publica conferences on their opening day on May 2, 2018 in Berlin, Germany. Re:publica 18 is holding a series of conferences themed with digital society on topics such as media, entertainment, politics, culture and technology from May 2-4. (Photo by Sean Gallup/Getty Images)

PANAFRICOM/ 2020 03 19 (IV)/
Avec AFP/

Plusieurs gouvernements africains brandissent l’arme judiciaire contre les fake news.
Alors que le nouveau coronavirus a maintenant été confirmé dans au moins 30 des 54 pays africains, plusieurs d’entre eux doivent désormais aussi gagner la bataille de l’information face à l’afflue de fake news qui inondent les réseaux sociaux.

Dans ce sens Abdoulaye Diouf Sarr, le ministre sénégalais de la Santé, a prévenu que des poursuites judiciaires seront menées contre leurs auteurs. Depuis le début de la pandémie dans le monde et l’apparition du premier cas, selon Abdoulaye Diouf Sarr, des vidéos sont diffusées sur les réseaux sociaux par des internautes qui nient l’existence de cette maladie au Sénégal.
« Je tiens à informer le peuple sénégalais que ces informations sont fausses. Je regrette, à cette période où la nation a besoin de la conjonction des forces de ses fils et filles, que certains individus aient l’outrecuidance de diffuser des informations mensongères », a dénoncé le ministre. Aussitôt dit, le ministre est passé aux actes. Trois personnalités publiques, dont Abdoulaye Mbaye Pekh, un communicateur traditionnel, Selbé Ndom, un oracle très écouté, et le chanteur Mame Goor Diazaka ont déjà dû s’expliquer sur leurs déclarations devant la Section de recherches (SR) de la gendarmerie sénégalaise. Pour l’instant aucune poursuite judiciaire n’a été lancée contre ses trois individus, mais du côté de l’État, on compte bien maintenir la pression.

Non loin de là au Maroc, le ministère public a lancé un appel à la vigilance face à la multiplication des fake news. Le Royaume a assuré que « toutes les dispositions légales seront prises » contre ceux qui les diffusent indique un communiqué officiel relayé mardi 17 mars par l’agence officielle Maghreb Arabe Presse (MAP).

# PANAFRICOM/
PANAFRIcan action and support COMmittees :
Le Parti d’action du Néopanafricanisme !

* Suivre Panafricom-Tv/
https://vimeo.com/panafricomtv 
* Découvrir notre WebTv/
http://www.panafricom-tv.com/ 
* Voir notre Page Officielle Panafricom/
@panafricom https://www.facebook.com/panafricom/ 
* Aborder notre Idéologie panafricaniste/
Panafricom II – Néopanafricanisme
@Panafricom2 https://www.facebook.com/Panafricom2/ 
* Panafricom sur Twitter/
@Panafricom https://twitter.com/Panafricom 
* Blog PANAFRICOM-NEWS/
https://www.scoop.it/topic/panafricom

PAS DE COMMANTAIRES